Donation Options
One Time Donation
 

PORTRAITS DE NOS ENFANTS

Puja

   Puja est la plus jeune et la dernière recrue de la famille. Elle est née en 2008 dans un petit village très reculé situé dans la région de Dailekh au Népal. Lorsque sa mère est décédée, son père s’est remarié aussitôt et il est parti vivre en Inde, laissant derrière lui Puja et son frère âgé d’à peine un an de plus qu’elle, chez ses grands-parents maternels. Ses grands-parents étant très pauvres et ne sont pas parvenus à permettre à Puja de survivre dignement. Elle s’est alors vite retrouvée seule, forcée de survivre dans la rue. C’est une organisation gouvernementale d’aide à l’enfance qui nous a permis de découvrir Puja et de l’intégrer à la famille. C’est une petite fille brillante et pleine de vie, aimant par-dessus tout faire de la corde à sauter, danser, chanter et rire. Aujourd’hui en classe 2, Puja est une petite fille travailleuse qui réussit très bien à l’école et aimerait, plus tard, devenir infirmière.

Chandramaya

   Chandramaya est née en 2003 dans une famille d’agriculteurs extrêmement pauvre dans un tout petit village nommé Piplang situé dans la région de Humla. Il s’agit d’une des régions les plus isolées et les plus pauvres du Népal. Après avoir donné naissance, à un an d’intervalle, à Chandramaya et sa sœur, la mère de Chandramaya a perdu la vie en donnant naissance à un troisième enfant, ceci dû à un manque total d’hygiène et d’accompagnement médical. Chandramay s’est alors retrouvée seule, forcée de travailler dans les champs pour rapporter de la nourriture et faire vivre sa sœur et son petit frère. Chandramaya a rejoint la famille alors qu’elle était âgée de 6 ans à peine. Il s’agit d’une enfant douce, chaleureuse et attentionnée. Elle passe son temps à s’occuper de ses petites sœurs de SON et adore faire de la corde à sauter, chanter, danser et rire. Plus tard, Chandramaya aimerait devenir hôtesse de l’air afin de parcourir le monde. Aujourd’hui en classe 8, Chandramaya étudie avec sérieux et rigueur.

 

Basanta

   Basanta est un enfant illégitime, né en 2004 dans un petit village de la région de Dailekh. Sa mère est décédée alors qu’il n’était âgé que d’un an. Son père biologique et sa belle-mère l’ont abusé durant toute son enfance. Il fût, un jour placé chez son oncle où il fût forcé de s’occuper du troupeau de bétail ainsi que de porter des conteneurs d’eau bien trop lourds pour son jeune âge. Il n’avait que 5 ans lorsqu’il a rejoint notre petite famille et il s’agit du plus jeune des garçons. Il aime lire des livres et jouer au football, il est aussi brillant à l’école, il n’a éprouvé aucune difficultés dans aucune matière jusqu’à présent. Quand on lui demande son but dans la vie, il dit qu’il souhaite travailler dans le secteur médical afin de venir en aide aux gens dans le besoin. Aujourd’hui en classe 8, Basanta poursuit sereinement et avec succès ses études au lycée.

Dubal

   Dabal est né en 2001 dans un petit village appelé Gumne-Khali, dans la région de Dailekh. Il a grandi avec sa mère et son beau-père, suite à l’abandon de son père biologique parti pour l’Inde, lorsque sa mère était enceinte de lui. Sa mère fut contrainte de se remarier car au Népal les mères célibataires sont extrêmement discriminées. Il est également très courant que les beaux-pères n’acceptent pas les enfants de leurs nouvelles femmes, ce fut malheureusement le cas pour Dabal. Pendant que ses demi-frères pouvaient aller à l’école, lui devait garder le troupeau de bétail. Un jour, un membre de sa famille emmena Dabal à notre organisation, et depuis il est devenu le clown de notre groupe. Il rend tout le monde joyeux et les fait tous rire. Quand les enfants chantent et dansent, il fait partie des plus enjoués. Aujourd’hui en classe 10, Dabal va bientôt intégrer une faculté de sciences.

 

Kusum

   Kusum est née en 2000 dans un petit village du nom de Yasam à Okhaldunga. Ses deux parents sont décédés lorsqu’elle était très jeune, elle et sa sœur ont alors été forcées de partir vivre chez leur oncle et de passer leurs journées à travailler pour ne pas trop peser sur les dépenses familiales. Lorsque Shankar a découvert Kusum, il l’a tout de suite accueillie dans la famille. Quand Kusum est arrivée chez SON elle n’était alors âgée que de 8 ans et ce fût la seconde enfant à intégrer notre famille. Il s’agit d’une jeune fille travailleuse, timide et discrète. Elle passe son temps à étudier afin, un jour, de devenir infirmière et de pouvoir aider les gens dans le besoin. Aujourd’hui en classe 10, Kusum va bientôt intégrer une école d’infirmière avec ses sœurs de SON : Preetika et Kamala.

Kamala

   Kamala est née en 2001 dans un village appelé Syanda dans la région de Humla. Son père était handicapé (Il n’avait qu’une main), ce qui peut-être la raison pour laquelle sa mère l’a abandonnée elle, ses trois sœurs et son père pour partir avec un citadin. Elle n’a plus que trois petites sœurs et un grand-père dans sa famille, car son père est décédé en 2008, ce qui l’amena à vivre avec ses deux cousins à Simikot dans la région principale. Pendant que ses cousins étaient à l’école, elle devait faire à manger, laver leurs affaires et garder le troupeau de moutons. Après avoir appris sa situation, nous avons eu le sentiment que nous pouvions lui donner un meilleur avenir avec un accès à l’éducation pour sécuriser son futur. Elle est membre de notre famille depuis 2009. C’est une enfant qui aime beaucoup lire, danser et chanter. Son but dans la vie est de devenir infirmière afin d’aider les personnes dans le besoin. Kamala est actuellement en classe 10 et va bientôt intégrer une école d’infirmière avec ses deux sœurs de SON : Kusum et Preetika.

 

Preetika

   Preetika est née en 2002 dans un village appelé Shital Pari, dans la région de Jhapa. Avant de rejoindre notre famille à l’âge de 7 ans, elle et sa sœur vivaient avec leur grand-père. Preetika était contrainte de faire plusieurs travails en même temps afin de ramener suffisamment d’argent pour nourrir sa sœur et ses grands-parents. Gentille par nature, elle est enjouée et apprend très vite. Elle aime danser et chanter, surtout avec sa sœur de SON : Chandramaya. Après l’obtention de son diplôme au lycée, elle souhaite poursuivre ses études dans le but de devenir infirmière et de participer, ainsi, au développement du pays. Aujourd’hui en classe 10, Preetika va bientôt intégrer une école d’infirmière.

Laxman

   Laxman est né en 2000 dans un village appelé Gumne-Khali, situé dans la région de Dailekh. Sa mère ne s’est jamais occupé de lui, son père était alcoolique et était donc, lui aussi, totalement incapable de s’occuper de son fils. Ce dernier était très violent et avait pour habitude de frapper Laxman dès son plus jeune âge. Sa mère s’est remariée et a déménagé, abandonnant Laxman à son triste sort. Lorsque Laxman est arrivé à Kathmandou il travaillait comme serveur dans un restaurant où le patron l’exploitait. Bien qu’il en ait rêvé, il n’avait jamais pu aller à l’école. C’est un enfant épatant, doté d’une volonté de fer. Laxman consacre tout son temps à étudier pour rattraper son retard et ses progrès sont considérables. C’est l’un des enfants les plus âgés de la maison et il est très respecté par les autres pour qui il joue le rôle de grand frère et de protecteur. Il est très calme, dévoué et passe beaucoup de temps avec Yegye avec qui il fait toujours ses devoirs. Laxman est actuellement en classe 12 et étudie avec beaucoup de sérieux.

 

Yagendra

   Yegye est né en 1999 dans un village appelé Bhairikalikathum dans la région de Dailekh. Il est né originaire d’une famille Hindoue. Son père vivait avec de nombreuses femmes avec qui il a eu plusieurs enfants et il était incapable de subvenir aux besoins de ceux-ci. Yegye s’est donc très vite retrouvé à la rue, forcé de survivre par lui-même. Lorsque Shankar l’a découvert, Yegye, âgé de dix ans à peine, était livré à lui-même et travaillait en tant que plongeur dans un petit restaurant de Katmandou pour s’en sortir. Chaque jour, Shankar passait devant lui et le voyait faire la vaisselle dehors, devant le restaurant. Au passage de Shankar il le suivait du regard, les yeux baignés de larmes. Il survivait seul, dans des conditions de vie déplorables. Il était exploité par son patron et n’avait personne vers qui se tourner. La famille l’a alors intégré dans l’orphelinat pour lui offrir la chance d’étudier et de changer sa destinée. Yegye est l’enfant le plus âgé de l’orphelinat. Yegye est d’une nature douce, attentionnée et chaleureuse. C’est un enfant travailleur qui fait tout pour s’en sortir. Il s’est très bien adapté dans notre petite famille et se conduit en véritable grand frère pour tous les enfants. Aujourd’hui en classe 12, Yegye continue ses études avec rigueur et détermination.

 
 

You are Here:

  • About Us
  • Our Children

    Other Pages :